Création de tawashis

Vous vous demandez ce qui se cache derrière ce terme aux consonnances japonisantes ?

Il s’agit d’alternative à l’éponge classique que nous connaissons. En tout cas c’est cette alternative que nous avons testée et adoptée depuis maintenant plus d’un an dans notre quotidien. À la maison, nous l’utilisons pour laver la table, la petite vaisselle pas trop encrassée, le plan de travail, et toutes les autres surfaces planes.

Il existe plusieurs possibilités pour créer des Tawashis. De notre côté, nous avons opté pour la solution de récup’ de vieux vêtements : manches de pull, leggings et même chaussettes. Certains préfèrent la version tricotée avec de la laine ou de la toile de jute mais le tricot est loin d’être notre fort.

Pour réaliser votre tawashi, il vous faudra un support en bois. Un léger bricolage en perspective mais une fois le support créé, vous pourrez le conserver pour les prochaines fois. Vous avez donc besoin d’une planche en bois, de clous et d’un marteau (cela va de soi).

Tracez un carré de 16 cm de côté et placez vos clous tous les 2 cm.

Support en bois pour tawashi

Munissez-vous ensuite de vieux vêtements : chaussettes, manches de pull, leggings, collants, etc.

Découpez 14 bandes de tissu (prévoir de bons ciseaux) puis commencez par en placer 7 de manière verticale (ou horizontale).

L’étape suivante consiste à placer les 7 autres bandes en les tissant aux premières. Rien ne sert de vous expliquer, la photo sera plus parlante (dessus, dessous, dessus, dessous…).

Pour la dernière étape, une fois encore, je ne suis pas sûre que des explications écrites soient bien pertinentes. Pour ma part, j’ai regardé plusieurs vidéos pour bien comprendre le système, mais avec un peu d’entrainement, vous prendrez vite le coup. Pour faire simple, vous enlevez une boucle d’un clou que vous passez ensuite dans la boucle précédente, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il ne vous reste plus qu’une boucle.

Cette vidéo explique très bien le tissage du tawashi :

Pour l’entretien, nous le suspendons afin qu’il puisse sécher plus facilement et lorsque cela est nécessaire, nous le passons à la machine à laver.

Suspension de tawashi

Nous avons donc un certain stock d’avance pour ne jamais être à court, même si le linge sale s’amoncèle dans la salle de bain !

Stock de tawashis

Partager l'actualité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *